Sur le site des Ateliers Chantrenne, le mot d'ordre est donné: déconstruire pour mieux construire.

Au cœur du centre-ville de Nivelles, on démantèle une ancienne manufacture de l'industrie du papier pour la recycler. La brique de construction se transforme en brique de parement, la charpente en mobilier urbain, le plancher en armoires et en gradins, les débris de récupération en voirie, les anciennes machines en socle de table ou encore les moules de coulage d'acier en lampe.

En plus de préserver l'identité matérielle d'un site centenaire, le réemploi des matériaux inscrit le projet dans la continuité historique directe des Ateliers Chantrenne. Une démarche durable qui permet de limiter la quantité de nouvelles ressources utilisées et les allers-retours des camions, offrant une solution plus respectueuse du voisinage tout au long du chantier.

Faisant partie de l'héritage industriel de la région, cette friche présente actuellement très peu de surfaces perméables, un sol pollué et un bâti totalement hermétique à son environnement. La nouvelle implantation prévue permettra de désenclaver le site et de lui offrir une perméabilité visuelle qui favorise l'ensoleillement. Quant à l'accessibilité, elle sera facilitée par des cheminements piétons, d'une nouvelle voirie communale ainsi que des accès au site aux niveaux des deux rues adjacentes (la rue Roblet et la rue Delfosse), permettant ainsi une meilleure intégration du site dans le tissu urbain de la ville.

Une généreuse surface végétalisée et des aménagements d’espaces extérieurs favorisant la mobilité douce, l'ensemble est pensé de manière à créer un écosystème urbain qui permet aux futurs occupants et riverains de se l’approprier. Avec 61 appartements, 5 maisons unifamiliales et des services partagés (potager commun, voitures et vélos partagées, salle des voisins, box d’outillage…), plusieurs éléments de ce projet s'inscrivent dans une démarche circulaire et permettent d’offrir des logements intemporels et durables aux futurs habitants

Projet Chantrenne